Consultations de ce blog depuis son ouverture:

samedi 1 août 2009

Recensement: j'ai opté pour "océanien" ... Par déduction logique !

A la question: A quelle communauté estimez-vous appartenir ?
J'ai finalement répondu "océanienne" !
Pourquoi ?
Nous avions le choix entre:
> Européenne; terme qui fait référence aux populations se reconnaissant originaires de pays du continent "Europe".
> Asiatique; terme qui fait référence aux populations se reconnaissant originaires de pays du continent "Asie".
Et aussi:
> Indonésienne; terme qui fait référence aux populations se reconnaissant originaires du pays "Indonésie".
> Vietnamienne; terme qui fait référence aux populations se reconnaissant originaires du pays "Vietnam"
> Ni-Vanuatu; terme qui fait référence aux populations se reconnaissant originaires du pays "Vanuatu".
Et encore:
> Tahitienne; terme qui fait référence aux populations se reconnaissant originaires du Territoire d'Outre-Mer "Tahiti".
> Wallisienne-Futunienne; terme qui fait référence aux populations se reconnaissant originaires du Territoire d'Outre-Mer "Wallis et Futuna".
et enfin:
> Kanak; terme qui fait référence, à ce jour, aux populations qui se reconnaissent originaires ... D'où déjà ? Ben, d'ici ! Du "Pays Kanak".
Alors, moi, j'ai opté pour:
> Autre; et je précise: "océanienne" car ce terme fait référence aux populations qui se reconnaissent originaires de l'une des cinq grandes parties du monde que l'on nomme "Océanie", couvrant 9 000 000 de km² et peuplée de 30 915 000 habitants que l'on appelle les océaniens (dixit le Larousse). Je me reconnais bien dans cette communauté des "white oceanians" (les océaniens plus ou moins blancs), comme disent les néo-zélandais, qui est distincte de celles des peuples dits indigènes ou autochtones mais qui relève d'une présence durable et d'une authentique adaptation enrichie d'une acculturation certaine au monde océanien, génération après génération.

Ouf ! Ben, voilà, je me sens un peu mieux maintenant: j'ai une communauté d'appartenance qui n'est ni loufoque et fantaisiste, ni impropre et perturbante; une appartenance logique et dans laquelle chacun de mes gènes se retrouvera, ainsi que ceux de mes enfants ... Peut-être !

Toutefois cet archipel communautaire ne conforterait-il pas le communautarisme qui pourrait s'avérer un poison tuant à petit feu le destin espéré commun, de toutes ces communautés ???

1 commentaire:

Eric DOUYERE a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.